Chorale Feon'Anjomar

La chorale FEON’ANJOMARA

Un peu d'histoire...

La chorale catholique malgache de ParisLes malgaches forment un peuple très croyant, ils aiment chanter et ont un don particulier pour harmoniser spontanément leurs voix.
C’est donc tout naturellement que s’est créée une chorale au sein de la communauté catholique malgache de Paris. Son premier rôle a été de soutenir les chants pendant les messes dominicales.

Le nom FEON'ANJOMARA

(littéralement « le son du cor » : celui qui réveille la foi des endormis) adopté en 1986, et a été béni le 25 décembre de cette même année, durant la messe de minuit.

Les choristes

Cette formation regroupe quelques malgaches de la Région parisienne désirant exprimer leur Foi par le chant, réunis par une certaine nostalgie de la Grande Ile. Ils sont étudiants, travailleurs, retraités.. Ils sont jeunes, voire très jeunes, … ou plus très jeunes… Ils savent chanter.. ou pas ! Cependant, tous y apprennent quelque chose.Grâce à des répétitions hebdomadaires, à l’enthousiasme de chacun et à la patience méritoire de ses maîtres de chant, les airs s’entonnent en parfaite harmonie et les moins talentueux se découvrent des qualités vocales insoupçonnées »

Le répertoire

Constitué en priorité de chants religieux inspirés du folklore des diverses régions de Madagascar, son répertoire n’exclut nullement les morceaux venant d’autres régions du monde, des chants classiques au gospel, en passant par les refrains africains ou autres chœurs d’outre-Atlantique. Si la langue malgache est donc, évidemment, sa spécialité, il lui arrive souvent de chanter en français, en anglais, en latin…

Les instruments

Comme la plupart des chorales d’Eglise, « Feon’Anjomara » accompagne ses chants le plus souvent à l’orgue ou au piano, mais les instruments traditionnels tels le « kabôsy » ou le « valiha » ne sont pas oubliés, ainsi que la guitare jouée à la malgache (le « bà gasy »)

Ouverture

Pour mieux vivre sa foi et la fraternité, il arrive que « Feon’Anjomara » invite d’autres chorales venant d’horizons divers, à participer aux concerts qu’elle organise. Et elle-même est régulièrement conviée par d’autres communautés à diverses manifestations.

Ireo mpandridran’ny antoko mpihira FEON’ANJOMARA

  •  
  •  
  •  

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.