Fankaherezana

Recevoir le sacrement de la confirmation, c’est devenir adulte et responsable de sa foi

© Patty Andria Rondro
© Patty Andria Rondro

Recevoir le sacrement de la confirmation, c’est devenir adulte et responsable de sa foi, témoin et militant du Christ . C’est avoir rencontré le Christ, et décider de le suivre, comme toutes ces personnes, en qui Il a vu un être unique qui mérite le respect et est digne d’être aimé. Comme à ces  enfants à qui Il n’a pas dit : « vous n’êtes que des enfants » mais plutôt : « laissez –les venir à moi ». A cette femme adultère , Il n’a pas dit : « vous n’êtes qu’une prostituée » mais « moi non plus , je ne te condamne pas, va et ne pèche plus » ; à cette femme près du puits , Il ne lui a pas reproché de n’être qu’une femme Samaritaine, ennemie héréditaire mais « donne-moi de l’eau » ; à cette pauvre vieille femme qui offre sa piécette en obole au temple : Il n’a pas dit « vous n’êtes qu’une superstitieuse » mais « son don a plus de valeur que celle de tous les autres » ; à cette femme hémorroïsse qui a touché son vêtement, Il ne lui a pas reproché de n’être qu’une hystérique , mais « ta foi t’a sauvé » ; au centurion romain qui a demandé la guérison d’un des siens , Il n’a pas dit « vous n’êtes qu’un militaire occupant notre pays », mais « jamais je n’ai vu une foi aussi grande » ; au brigand sur la croix :
« aujourd’hui même, tu seras auprès de moi dans les cieux » ; à Judas qui l’a trahi , il n’a pas dit : « tu n’es qu’un traître » mais Il l’a embrassé en disant : « mon ami » ; à Pierre qui l’a renié par 3 fois, Il a dit : « m’aimes-tu ? Fais paître mes brebis » à ceux qui l’ont torturé « Père, pardonnes-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » … et tant d’autres à qui Il donne l’espérance. Etre confirmé, c’est être fier d’être les disciples d’un tel Maître ; c’est souvent se retrouver à contre courant de la majorité, c’est parfois difficile mais c’est aussi avoir reçu les dons de l’Esprit en abondance appartenir à une Eglise, ce qui permet d’assumer sa vocation de baptisé : « Roi, Prêtre, et Prophète ».

Fara Rasolojaona

 

Fara Rasoljaona
 Mpanabe Vaomieran’ny Finoana

 

Fanazavana Lalin-dalina

 

  •  
  •  
  •  

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.